06 20 52 08 52
Contactez-nous

Blog

Faites appel à un plombier pour une inondation

Chaque année, certaines communes françaises se retrouvent confrontées à des inondations plus ou moins graves à cause des intempéries. Les fuites d’eau peuvent également les engendrer dans de nombreux foyers. Si vous faites face à de telles situations, vous pouvez appeler soit les pompiers, soit un plombier. Découvrez dans cet article la meilleure décision à prendre selon le cas.

Appeler les pompiers en premier en cas d’inondation grave

Lorsque vous faites face à une inondation importante, appelez les sapeurs-pompiers en premier afin qu’ils sécurisent votre propriété. Ces derniers réaliseront une série de contrôle permettant de détecter et prévenir d’éventuels dégâts matériels. Ils inspecteront vos canalisations et vérifieront vos installations électriques ainsi que votre chauffage. Ils regarderont également du côté des fondations de votre immeuble et ils s’assureront que l’eau de votre robinet est 100 % potable. Dès lors que votre maison est complètement sécurisée et que toute l’eau a été retirée, vous pouvez passer à l’étape suivante.

Contacter l’assurance en cas de dégâts des eaux.

Contactez d’abord votre assureur avant d’appeler un plombier. L’assurance habitation à laquelle vous avez sans doute souscrit comprend une assurance dégât des eaux. Elle vous permet de bénéficier d’une prise en charge partielle ou totale des frais d’intervention de l’artisan. Une fois votre assureur mis au courant de la situation, il dépêchera un plombier agréé chez vous. Ce dernier se charge de détecter la source de la fuite et d’effectuer un devis des réhabilitations. Votre compagnie d’assurance prodiguera également ses conseils sur le remboursement des frais engendrés.

Intervention du plombier dans le cas d’une fuite d’eau

Lorsque vous faites face à un dégât des eaux, vous devez faire intervenir un plombier afin qu’il procède à la détermination des causes de la fuite et à sa résorption. Pour mener à bien son investigation, il arrive que l’artisan doit casser votre plancher ou vos murs à l’intérieur desquels les tuyaux s’incrustent. Dans votre intérêt, faites réparer la fuite dès qu’elle a été repérée. De cette manière, votre plancher ou vos murs ne s’imbiberont pas davantage. Dans certains cas, l’inondation est d’une telle ampleur que vous devez faire intervenir des professionnels du séchage pour neutraliser l’humidité. Notez que vous devez parfois attendre plusieurs mois de séchage de vos murs avant de pouvoir les restaurer (ponçage et application de peinture).

Faire intervenir un plombier dès que possible

L’erreur à ne jamais commettre est d’attendre avant d’appeler le plombier. Sachez que les dégâts des eaux peuvent engendrer des conséquences qui s’empirent très rapidement. Ils doivent faire l’objet de réparations urgentes. Si vous n’agissez pas, vous risquez une détérioration importante de vos installations électriques, le ramollissement de vos murs, et même l’effondrement de votre habitation dans le pire des cas. Si vous faites réparer immédiatement les dégâts après leurs découvertes, vous évitez une augmentation de votre facture finale et prévenez l’aggravation de la situation.

En résumé, appelez en premier les pompiers lorsque vous subissez une grave inondation. Le plombier prend la relève une fois votre habitation sécurisée. Dans tous les cas, contactez votre assureur si vous souhaitez bénéficier d’une prise en charge des rémunérations de l’artisan.

Comment réparer un WC qui s’évacue mal ?

Le WC qui s’évacue mal survient fréquemment dans les foyers. Ce problème doit être résolu le plus rapidement possible, car il gêne énormément le confort des occupants de la maison. Pour ce faire, il faut d’abord en identifier la source avant d’appliquer une solution efficace. Retrouvez plus de détails à ce sujet dans cet article.

Identifier la source du problème

Le problème d’évacuation de votre WC peut avoir plusieurs sources. Il peut s’agir d’un bouchon créé par l’accumulation de lingettes et de serviettes hygiéniques dans les canalisations. Même si les fabricants de ce type de produit mentionnent parfois sur les emballages que vous pouvez les jeter dans les toilettes, mieux vaut ne pas le faire.

Certains papiers trop épais peuvent également favoriser le bouchage de vos toilettes. Une petite chasse d’eau à faible débit parvient mal à les évacuer si bien qu’ils s’entassent dans les conduits. Au fil du temps, ils finissent par former un bouchon qui rend l’évacuation de votre WC de plus en plus difficile.

Dans certains cas, l’obstruction peut tout simplement être due à des objets comme des préservatifs ou des résidus de travaux, ou encore des jouets d’enfants tombés accidentellement dans vos toilettes.

Déboucher les WC

Tout d’abord, abstenez-vous de tirer la chasse d’eau afin d’éviter un débordement qui inonderait les lieux. En cas d’obstruction du collecteur, vous n’avez qu’à déboucher la canalisation. Dans le cas contraire, munissez d’une ventouse et appliquez celle-ci sur l’orifice de la cuvette. Effectuez des mouvements de va-et-vient jusqu’à ce que l’eau s’écoule normalement. Vous devez vous armer de patience, car cette opération peut durer plus ou moins longtemps selon la gravité de l’obstruction.

Si malgré l’utilisation d’une ventouse, votre WC reste bouché, vous pouvez essayer de résoudre le problème avec un furet. Cet outil très pratique parvient à s’incruster en profondeur jusqu’au bouchon. Pour vous débarrasser de ce dernier, vous devez effectuer une série de mouvements de va-et-vient et de rotation. Une fois l’élément indésirable retiré, tirez la chasse d’eau afin de remplir le siphon et pour vérifier que l’eau s’évacue normalement.

D’un autre côté, vous pouvez essayer diverses astuces comme l’utilisation d’eau bouillante et du gel déboucheur. Versez-en quatre litres dans la cuvette de votre WC et laissez agir pendant un moment sans tirer la chasse d’eau. Vous pouvez également utiliser un produit de débouchage. Seulement, assurez-vous qu’il convient aux toilettes. Pour cela, lisez bien la notice.

Une autre astuce consiste à utiliser du liquide vaisselle. Vous devez en verser une petite quantité (une cuillère à soupe) dans le petit tuyau situé dans le tuyau de trop-plein à l’intérieur du réservoir. Attendez dix minutes afin que le produit descende dans le tuyau et élimine les dépôts indésirables. Ensuite, tirez la chasse d’eau pour permettre à l’eau de passer dans les tuyaux, puis de ressortir au niveau des trous sous le rebord.

Si le problème persiste, contactez un plombier professionnel au lieu de démonter le bidet vous-même. Plus expérimenté et équipé de tout le matériel nécessaire, il parviendra à trouver rapidement une solution efficace et durable. En plus, il pourra vous conseiller sur la manière plus appropriée d’entretenir votre WC afin d’éviter une récurrence du problème.

Vous savez maintenant ce qu’il faut faire si votre WC évacue mal. À vous de choisir la meilleure solution.

Les équipements d’un assainisseur 

Vous exercez le métier d’assainisseur? Profession essentielle dans le maintien de la salubrité dans les milieux publics comme privés, l’assainisseur effectue toutes sortes de travaux en vue de maintenir la propreté. Voilà pourquoi il est aussi appelé agent de propreté urbaine. Il doit pour cela se munir d’équipements spécifiques autant pour mener à bien ses missions que pour préserver sa propre santé et sa sécurité.

Quels sont ces équipements? Et d’ailleurs, en quoi consiste les activités d’un assainisseur?

Quels sont les équipements d’un assainisseur?

Les missions de l’assainisseur englobent un certain nombre d’activités. Le type d’équipement dont l’assainisseur à besoin varie ainsi au gré de ses missions. Ses équipements sont utiles pour effectuer ses activités, mais aussi pour préserver sa santé ainsi que sa sécurité dans la réalisation de ses tâches.

Selon le type d’opération qu’il doit réaliser, l’agent d’assainissement peut être exposé à des bruits, des odeurs ainsi qu’à des contraintes climatiques.

Voici les équipements d’un assainisseur ou agent d’assainissement:

  • Des équipements de protection: gants adaptés, masque, casque, vêtements et lunettes de protection et chaussures de sécurité;
  • Des équipements de sécurité adaptés à la nature du type d’activité et du niveau de dangerosité. L'assainisseur doit ainsi s’équiper d’un gilet de sauvetage en cas de risque de noyade, de harnais et tripodes s’il y a risque de chute, d’un contrôleur d’atmosphère s’il travaille dans un milieu confiné, etc.

Quelles sont les activités d’un assainisseur?

D’une façon générale, assainir un endroit consiste à le maintenir propre. L’assainissement diffère toutefois du nettoyage. En effet, nettoyer consiste à éliminer les éventuelles saletés et débris grâce à des moyens physiques et/ou chimiques. En soi, le seul nettoyage ne suffit pas à détruire les éventuels microorganismes, comme les microbes et les virus, par exemple.

D’un autre côté, assainir n’est pas désinfecter. Les deux procédés visent à réduire les microbes et microorganismes. Cependant, la désinfection est une opération considérée comme supérieure à l’assainissement.

Le métier d’assainisseur regroupe ainsi de nombreuses activités. Certaines d’entre celles-ci peuvent relever un certain niveau de dangerosité, d’où la nécessité de se munir d’équipements de sécurité.

L'intervention de l'assainisseur peut être requise aussi bien sur des lieux publics que chez des particuliers ou des industriels.

Il s'agit d'un métier qui nécessite d'être en bonne condition physique. Son activité requiert en effet des allées et venues répétées, la manipulation de produits de nettoyage ainsi que beaucoup de manutention ainsi que la manipulation de différents engins (machines motorisées, bennes automatiques, camions bennes, etc.).

En voici quelques-unes des activités d’un assainisseur:

  • Nettoyage et entretien préventif et correctif des canalisations d’assainissement;
  • Opérations de curage et de pompage des égouts;
  • Évacuation des déchets de production industrielle en se servant d’engins spécifiques;
  • Nettoyage des côtes polluées en cas de marée noire;
  • Travaux de remise en état des sites urbains après des sinistres tels qu’une inondation par exemple.

L'assainisseur intervient par ailleurs sur les voies ferrées, les tunnels d'autoroute et sur les pistes d'aéroport.

L'assainisseur effectue ses missions en équipe. La capacité à travailler en équipe figure ainsi parmi les qualités requises pour exercer ce métier.

En conclusion, le métier d’assainisseur est en tout point essentiel dans le maintien de la propreté autant sur les lieux publics que dans les sphères privées.

Comment déboucher des toilettes sans ventouse ?

Avoir des toilettes garantie la propreté et l’hygiène. De ce fait, il est nécessaire de bien les entretenir afin qu’elles ne soient pas bouchées Il faut avouer qu’il n’y a rien de pire que d’avoir des toilettes bouchées avec tous les désagréments qu’elles causent : les fuites d’eau, les mauvaises odeurs et bien d’autres encore. Afin de pouvoir réaliser un débouchage, il faut avoir recours à certaines méthodes. Focus sur les façons de déboucher les toilettes sans ventouse.

Déboucher des toilettes avec un cintre

Le cintre est un allié majeur pour déboucher une fosse septique. Pour réaliser cette tâche de plomberie, il est préférable de choisir un cintre en métal et de le défaire pour qu’il puisse ressembler à un furet. Une fois que cela est fait, il faut insérer un bout du cintre au niveau de la cuvette des toilettes jusqu’à ce qu’il atteigne le bouchon dans les canalisations. Il faut ensuite faire du va-et-vient avec le cintre de façon à ce qui dégage la tuyauterie.

Déboucher un WC bouché avec du Coca

Le Coca est connu pour la réaction chimique qu’elle cause. Pour pouvoir déboucher efficacement la cuvette des toilettes, il faut prendre environ 30 cl de coca, et le verser dans la cuvette. Laissez agir pendant à peu près une heure. En revanche, si vous voulez enlever le tartre, il faut laisser poser toute la nuit. Une fois, le temps écoulé, tirez la chasse. Dans le cas où la boisson ne semble pas être efficace, mélangez-la avec du bicarbonate de soude ou du vinaigre blanc. Cela donnera des résultats plus que satisfaisants pour les bouchons de taille moyenne.

Réaliser du débouchage toilette avec du liquide-vaisselle

Une obstruction de WC est généralement causée par du papier-toilette. Si la situation n’est pas trop grave, il n’est pas indispensable d’appeler un plombier.

Vous pouvez réaliser les taches par vous-même en ayant recours à du produit-vaisselle. Prenez une tasse de ce produit et versez votre contenu dans la cuvette. Il faut ensuite laisser agir pendant 15 minutes et passer à la seconde étape du procédé, qui consiste à ajouter de l’eau très chaude avec un coup sec. La quantité de cette dernière doit être équivalente à un seau. Il est à noter qu’utiliser de l’eau bouillante n’est pas adapté, car cela risque d’endommager la porcelaine. De plus, cette technique n’est pas réalisable si le tuyau d’évacuation est totalement obstrué, étant donné que cela risque de déborder. Si l’eau stagne trop, il faut réaliser un pompage.

Déboucher une toilette bouchée avec de l’acide chlorhydrique

Les toilettes obstruées requièrent parfois l’usage de produits chimiques pour pouvoir réaliser un dégorgement de canalisation. Il faut savoir que pour utiliser ce produit chimique pour un débouchage WC, il est indispensable de privilégier un dosage et une concentration. Cet élément est recommandé dans le but de dissoudre les bouchons calcaires qui causent les obstructions. Il faut donc le verser et rincer la fosse avec un seau d’eau au minimum. Il faut ensuite prévoir un temps de pause de quelques heures avant de tirer la chasse d’eau.

Pour éviter de déboucher une canalisation des toilettes, lavabos, baignoire, il faut faire un entretien régulier et enlever le plus possible les résidus du siphon.

Guide pour un meilleur assainissement de sa demeure

Comme tout individu, vous consommez en permanence de l’eau potable dans votre quotidien, pour le lave-linge, la douche, la vaisselle, la toilette, etc. D’ailleurs, les rejets de celle-ci ne peuvent en aucun point être déversés directement dans la nature. L’assainissement de votre habitation est ainsi nécessaire afin de mener à terme le traitement des eaux usées.

Quid de l’assainissement des eaux usées

Les eaux usées à récupérer, puis à traiter sont en général les eaux grises et ménagères qui proviennent de la cuisine et de la salle de bain. Elles correspondent également aux eaux noires en provenance des toilettes. Les eaux pluviales ne sont en aucun cas concernées par le nettoyage. Toutefois, il est indispensable de raccorder vos tuyaux évacuateurs au réseau de transport et de collecte des eaux domestiques collectives, afin que celles-ci ne soient pas rejetées n’importe où et n’importe comment. Deux solutions vous sont offertes afin de traiter efficacement ces sortes de rejets, à savoir l’assainissement collectif ou semi-collectif à travers le « tout-à-l’égout » et le nettoyage individuel grâce à la fosse septique.

Le tout-à-l’égout

Avant tout, le choix du dispositif dépend en grande partie de la zone d’épuration ou en d’autres termes de l’emplacement de votre maison. Quoi qu’il en soit, la commune doit obligatoirement mettre à votre utilité et à celle de vos riverains des SPANC qui permettent de déterminer facilement les zones d’assainissement individuel ou collectif. Cependant, si un tout-à-l’égout est disponible tout près de votre habitation, il vous incombe de prendre en charge tous les travaux indispensables pour le raccordement. Dans une situation où votre demeure se trouve sur un emplacement à hauteur moins élevée ou peu encombrante que celui du réseau de nettoyage collectif, il va falloir une pompe de relevage. Sa mise en marche et son entretien est exclusivement à votre charge. Ainsi, pour un assainissement collectif efficace, l’idéal est de confier les travaux de raccordement à un plombier Paris 12ème spécialiste en la matière.

La mise en place d’une fosse septique

L’assainissement individuel d’une maison ou la construction d’une fosse septique est le genre d’opération à adopter pour un logement ou une résidence isolée. Autrement dit, il est envisagé dans le seul cas où votre demeure ne peut être raccordée à aucun réseau public de collecte et traitement des eaux usées. Il vous importe alors d’installer votre propre système de traitement dans la perspective de mieux purifier votre environnement. Pour ce faire, vous avez le choix d’accommoder soit une fosse septique, soit un dispositif agréé par votre commune, tel un micro station d’épuration, un lagunage, etc. Quoi qu’il en soit, il vous est toujours recommandé de confier l’ensemble des travaux d’épuration à un plombier Paris 12e capable de maîtriser parfaitement la situation. Après une étude approfondie de la nature du sol ou du degré de la pente et notamment après la réalisation d’un devis précis, le plombier Paris 12eme procédera au montage du type d’assainissement individuel qui correspond au mieux à l’emplacement général de votre demeure.

Installer et entretenir correctement sa fosse septique à Paris

Si vous habitez à en Île-de-France, vous devez savoir que votre habitation doit être raccordée à un réseau d’assainissement pour évacuer vos eaux usées. Dans le cas où vous vivez dans un endroit loin d’un tout-à-l’égout, vous devez installer une fosse septique. Pour cela, vous devez faire appel à un artisan plombier qui vous guidera, mais qui pourra également s’occuper de son entretien.

Comment choisir et installer sa fosse septique ?

Avant de procéder à l’installation de votre fosse septique, plusieurs éléments sont à prendre en compte. La meilleure chose à faire est d’engager un plombier à Paris 12émé. Il saura vous guider dans la marche à suivre. Il peut même vous accompagner pour contacter le Service Public d’Assainissement Non Collectif (SPANC) avant le début des travaux. Un artisan plombier est un bon conseiller pour la constitution de vos dossiers auprès de votre mairie. Cependant :

  • Vous devez prendre en compte la taille de votre habitation, ainsi que le nombre de chambres et d’habitants. La taille de votre fosse septique dépend essentiellement de ces mesures.
  • Il est indispensable également de prendre en compte les alentours de votre maison : aucune plantation à moins de 3 mètres et aucun captage d’eau à moins de 35 mètres.
  • Votre fosse septique doit se trouver à au moins 5 mètres de vos voisins.
  • Vous devez également choisir le matériau que vous voulez utiliser, en béton ou en plastique.

L’acceptation de votre dossier dépend généralement du respect de ces détails importants. Une installation de fosse septique obéit à des normes strictes. Vous avez donc besoin de recourir à un professionnel du métier pour le faire. Paris offre plusieurs artisans plombiers qui pourront vous aider dans sa réalisation.
On compte généralement 250 litres par personne pour la capacité d’une fosse septique. Par conséquent, il faut prendre en compte le nombre d’habitants dans votre habitation. Pour poser la fosse, le plombier a besoin de faire des travaux de terrassement et de raccordement. Il respectera les normes en vigueur imposées par la loi concernant l’assainissement.

Comment entretenir sa fosse septique ?

La vidange d’une fosse septique est obligatoire pour éviter l’accumulation des déchets dans votre installation. L’entretien est également obligatoire pour éviter des nuisances olfactives. Normalement, on nettoie sa fosse lorsque les déchets atteignent 50% de la capacité de votre fosse. En général, cette opération est à faire tous les 4 ans, mais rien ne vous empêche de la faire quand il le faut. L’entretien d’une fosse est fait avec des étapes strictes pour garantir son bon fonctionnement après nettoyage et assurer la sécurité des habitants :

  • pour vider votre fosse, il est obligatoire de faire appel à une entreprise agrée ;
  • après l’ouverture, il est important de laisser un temps d’aération, car cela dégage des gaz toxiques ;
  • après nettoyage, les techniciens doivent toujours y remettre de l’eau, ne doivent pas enlever l’intégralité des boues du fond pour ne pas éliminer les bactéries épuratrices ;
  • de votre côté, vous devez veiller à ne pas laisser vos enfants à proximité pour éviter un risque de chute ou de noyade.

 

Entretenir son bac à graisse : une intervention à réaliser tous les 6 mois

Vous êtes un particulier ou un professionnel ? Vous vous posez des questions sur la meilleure façon d'entretenir votre bac à graisse ? Pour éviter les nuisances olfactives et l’encrassement de vos canalisations, il est important de faire une intervention tous les 6 mois.

Comment fonctionne un bac à graisse ?

Si vous êtes un restaurateur à Paris 12, posséder un bac à graisse est une obligation. En revanche, un particulier doit s’y soumettre si la fosse de ses eaux usées se trouve à plus de 10 m. Le principe de fonctionnement de cet équipement est celui de la décantation. Les eaux de cuisine, de salle de bain et de machine à laver se jetteront d'abord dans la cuve pour subir une sorte de filtre. Les déchets solides restent au fond du récipient tandis que les graisses stagnent à la surface. En revanche, les eaux sortiront par un tuyau d’évacuation en dessous.
Pour une habitation cette installation de plomberie est de 200 litres s'il ne reçoit que les eaux de cuisine et de 500 litres s’il est utilisé pour l'ensemble des eaux de votre foyer. Pour les professionnels sa dimension est bien supérieure.

Comment entretenir un bac à graisse ?

Aucune obligation n’est mise en vigueur pour le délai d’entretien d’un bac à graisse. Cependant, il est conseillé de faire un nettoyage semestriel pour les particuliers et un assèchement mensuel pour les professionnels. La procédure d’entretien d’un bac à graisse consiste à :

  • ôter les graisses accumulées sur la surface ;
  • déverser l’eau du bac ;
  • enlever les boues accumulées sur le fond ;
  • remplir à nouveau le bac avec de l’eau propre.

Dans le 12è arrondissement de Paris, ne pas entretenir son bac à graisse est passable d’une poursuite pour nuisance olfactive. Il est interdit de vider soi-même son bac à graisse d’après l’article L 541-3 du code de l’environnement. Les déchets doivent être traités de façon spéciale. En enfreignant la loi, vous vous exposer à une sanction. Vous devez faire appel à un artisan plombier à Paris agrémenté pour le faire. Vous pouvez également souscrire un contrat de maintenance auprès de votre plombier Paris 12 pour ne pas avoir à chercher tous les 6 mois.

Locataire ou propriétaire, qui doit payer le plombier parisien ?

Si vous êtes un propriétaire et habitez dans votre maison, c’est à vous d’acquitter la facture du plombier pour ce service. En outre, le décret n° 87-712 du 26 août 1987 désigne le locataire comme le responsable de la maintenance de son bac à graisse. Normalement, cette responsabilité doit être stipulée dans les clauses du contrat de location. Elle est considérée comme un entretien d’usage. En revanche, si cette clause n’y est pas mentionnée, le propriétaire est tenu de prendre en charge le paiement.
Le nettoyage du bac à graisse fait partie d’un service de plomberie. Pour effectuer ce travail,  des plombiers à Paris 12e sont agrémentés par les services sanitaires. Effectivement, à cause de mauvaises odeurs occasionnées, il ne peut être fait que par des professionnels.

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Cookies
Google
Accepter
Décliner